d'amour
R. M. Toro Araneda a été fortement frappé par les atrocités des guerres mondiales. Il a constaté une forte dissociation entre l'intellect et l'affectif qui mène l'homme à détruire la planète. Il a aussi constaté que la psychothérapie n'était pas la solution pour remédier à la destruction planétaire. La conscientisation des conflits personnels de l'inconscient ne suffit pas pour résoudre les conflits (voyez aussi "Malgré un siècle de psychothérapie le monde va de plus en plus mal " de James Hillman et Michael Ventura, Ulmus, 1998). R. M. Toro Araneda (lors des modules de formation, mars 2005): "Connaître son problème, avoir conscience de son problème psychologique, ne change pas le problème, le comportement. ... Mais la vivencia, l'outil de la Biodanza, est la clé de la guérison parce que la vivencia engage le corps, pas seulement la tête, le cerveau. Donc un des effets de la vivencia est l'intégration affective moteur".